La communauté médicale du CHU de Martinique témoigne sa reconnaissance à Benjamin Garel

Les 7 sites CHUM 1 1

Ci-dessous le courrier que la communauté médicale du CHU de Martinique à adressé au Ministre de la Santé, suite à l'annonce du Départ du directeur général Benjamin Garel.

Fort-de-France le 23/11/2021

Monsieur le ministre,

M. le conseiller,

La communauté médicale du CHU de Martinique, représentée par la Communauté Médicale d’Etablissement et tous les syndicats de médecins, vous remercie pour avoir affecté, à notre établissement en 2018, un directeur général de la qualité de M. Benjamin Garel. Notre communauté est unanime pour constater qu’elle n’avait pas bénéficié de directeur de cette qualité depuis bien longtemps.

Ces 3 dernières années, non seulement nous l’avons toujours entendu parler uniquement de l’intérêt de nos patients, mais nous l’avons toujours vu agir en ce sens. Pas de mots creux qui nous ont mené à tant de maux par le passé, car restés virtuels. Avec M.  Garel, la réponse était invariablement : « C’est mieux pour vos patients, on fait. »

Benjamin Garel a un talent humain unique pour voir immédiatement la fragilité des équipes aux effectifs insuffisants pour assumer les soins au quotidien et pour prévenir les ruptures en chaine : les départs, les disparitions de spécialités, la dislocation de la cohésion des médecins, la perte de connaissances médicales, prévention pourtant essentielle dans un CHU en charge d’un territoire si loin de tout.

A ces destructions, dont nous avions tant soufferts avec les précédentes directions à la vision comptable désincarnée, Benjamin Garel est venu substituer la reconstruction, la réhabilitation.

Nous soulignons l’importance de son soutien indéfectible à tous les projets médicaux que nous lui avons présentés. Ces projets sont fondamentaux car le manque d’ambition des précédentes directions était le principal reproche des jeunes médecins issus de notre île qui préféraient rester en France hexagonale.

Il a montré une attention particulière aux plus fragiles. Très imprégné de l’importance de la qualité de vie au travail des soignants pour bien soigner, il a su mettre fin aux situations de harcèlement.

Benjamin Garel a toujours reçu, avec bienveillance et un respect sans faille, toutes les catégories de personnel, des plus humbles aux plus véhémentes, pour les écouter et tenter de régler chaque problème qui lui était soumis. Ce principe d’écoute et de disponibilité dont il se fait une règle morale a nécessité bien du courage, quand il savait s’exposer face à certaines personnes dont les revendications, parfois violentes, étaient teintées de xénophobie.

Nous disons unanimement que cet homme est un grand serviteur de l’Etat, donnant tout pour le seul intérêt général, sans aucune arrière-pensée personnelle ou carriériste. Ces grands serviteurs sont devenus suffisamment rares pour que nous le fassions savoir, quand nous avons eu la chance de travailler avec l’un d’eux.

Nous sommes, pour tout dire, très envieux de la communauté médicale qui l’accueillera prochainement.

Monsieur le ministre, monsieur le conseiller, la communauté médicale du CHUM réunie vous assure que si vous lui donnez des responsabilités à la hauteur de son talent, l’Etat n’en aura que plus de crédit.

Veuillez recevoir l’expression de notre haute considération.

Pr. Christophe Deligny, vice Doyen de la faculté de médecine des Antilles 

Dr. Yves Hatchuel, président du SMH                   

Dr. José-Luis Barnay, président du SMMq

Pr. François Roques, Président de la CME du CHU de Martinique

43 Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Signataires de l'appel à la vaccination Martinique Guadeloupe Guyane Réunion
En savoir plus

Les signataires de l'appel

PREMIERS SIGNATAIRES Dr Sylvie ABEL, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales, Unité Sanitaire Centre pénitentiaire de Ducos, Chef…