Seule une analyse rigoureuse de la vaccination évite confusion et controverses

Analyses statistiques vaccination covid-19
Analyses statistiques vaccination covid-19
Selon l’OMS, la vaccination est l’une des interventions en santé publique les plus efficaces et rentables : elle permet d’éviter 2 à 3 millions de décès chaque année à travers le monde.

Rédacteurs : Professeur Jacqueline Deloumeaux, PU associée en Épidémiologie, Vice-Président Recherche, CHU de la Guadeloupe, Docteur Clarisse Joachim, MCU-PH Santé publique Université des Antilles, Chef de pôle par intérim de Cancérologie Hématologie Urologie, CHU Martinique, et Professeur Moustapha Drame, Direction de la recherche, CHU de la Guadeloupe

VACCINATION : UNE INTERVENTION TRÈS EFFICACE DE SANTÉ PUBLIQUE 

Selon l’OMS, la vaccination est l’une des interventions en santé publique les plus efficaces et rentables : elle permet d’éviter 2 à 3 millions de décès chaque année à travers le monde. On pourrait éviter 1,5 millions de décès supplémentaires en améliorant la couverture vaccinale.

L'hésitation à se faire vacciner est un phénomène ancien qui représente une menace sérieuse pour la santé mondiale comme le montre la résurgence de certaines maladies infectieuses (par exemple, les épidémies de rougeole et de coqueluche).

En 2019, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a inclus « l'hésitation vaccinale » - c'est-à-dire des attitudes négatives à l'égard des vaccins qui ne se résument pas à un refus radical de toute forme de vaccination - dans le top 10 des menaces pour la santé mondiale.

Le vaccin offre deux types de protection : individuelle (directe) et collective (indirecte) qu’on appelle « l’immunité de groupe ».

COUVERTURE VACCINALE : UN ENJEU MAJEUR

La couverture vaccinale correspond à la proportion de personnes vaccinées dans une population à un moment donné. On divise le nombre de personnes ayant reçu à un âge donné le nombre de doses requises par le nombre de personnes qui auraient dû recevoir le nombre de doses requises dans la même population

L’efficacité d’une vaccination s’évalue avec le calcul du taux d’attaque de la maladie (proportion d’individus ayant été infectée au cours de l’épidémie au sein de la population concernée) chez les vaccinés et les non vaccinés. On peut mesurer l'efficacité en fonction de plusieurs critères : maladie, hospitalisations et décès liés à la maladie. La formule du taux d’efficacité d’un vaccin se fait selon l’équation suivante : EV (efficacité vaccinale) = (1 - (taux d'attaque chez vaccinés/ taux d'attaque chez non-vaccinés)) x 100 

🖙 Attention : Lors d'une épidémie, le nombre de cas peut être plus important chez les vaccinés que chez les non-vaccinés. Cela ne veut pas dire que le vaccin n'est pas efficace. Il faut comparer les taux d'attaque pour évaluer l'efficacité.

Le suivi de la couverture vaccinale en France et dans le monde est disponible sur plusieurs sites : https://covidtracker.fr/vaccintracker/; https://www.bloomberg.com/graphics/covid-vaccine-tracker-global-distribution/

0 Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer