Communiqué des professeurs de médecine guyanais : Évitons les morts évitables

Trois morts par Covid chaque jour en Guyane, trois morts évitables par la vaccination : ce constat nous oblige à réitérer, nous les 11 professeurs de médecine de l'Université de Guyane notre appel à nos concitoyens guyanais à se faire vacciner.

La science a maintenant largement prouvé l'efficacité du vaccin utilisé en Guyane sur le risque de décès et sa bonne tolérance. Comme scientifiques, pour des raisons éthiques, nous nous devons de renouveler ces informations et certifions qu'elles sont vraies.

Nous tenons à attirer l'attention sur les points suivants : si à titre individuel chacun est libre de se faire vacciner ou pas, dans l'état actuel des choses, donner de fausses informations de type inefficacité́ ou la dangerosité́ du vaccin actuellement utilisé en Guyane est contraire à l'éthique de nombreuses professions (métiers de la santé, métiers de l'éducation, journalisme notamment).

Nous rappelons que les diplômes des métiers de santé valident un enseignement de connaissances basées sur des preuves scientifiques.

Nous recommandons à toute la population de se faire vacciner sans délais.

Nous recommandons aux organisations professionnelles, organisations syndicales, associations, personnels politiques et élus du territoire qui travaillent pour le bien- être et la bonne santé́ de nos concitoyens de poursuivre le dialogue et aboutir au plus vite à un mayouri de la vaccination dans le but d'éviter toutes ces morts évitables.

Pour le Département de Formation et de Recherche en Santé de l'Université de Guyane :

  • Pierre Couppié, professeur de dermatologie-vénérologie, directeur du DFR Santé,
  • Mathieu Nacher, professeur de santé publique, directeur adjoint du DFR Santé, directeur de l'unité INSERM CIC-EC épidémiologie clinique du Centre Hospitalier de Cayenne,
  • Magalie Demar, professeur de parasitologie-mycologie, directrice de l'équipe de recherche T-BIP (Tropical Biome and immunophysiopathology), ex-EPat de l'Université de Guyane,
  • Félix Djossou, professeur de maladies infectieuses et tropicales, président du Collège Médical du Groupement Hospitalier de Territoire de Guyane,
  • Narcisse Elenga, professeur de pédiatrie, directeur du centre de référence sur la drépanocytose, chef de pôle au Centre Hospitalier de Cayenne,
  • Bertrand de Toffol, professeur de neurologie, chef de pôle au Centre Hospitalier de Cayenne,
  • Hatem Kallel, professeur de réanimation-soins critiques, chef de pôle au Centre Hospitalier de Cayenne,
  • Antoine Adenis, professeur de santé publique, directeur adjoint de l'unité INSERM CIC-EC épidémiologie clinique du Centre Hospitalier de Cayenne,
  • Loïc Epelboin, professeur de maladies infectieuses et tropicales,
  • Magaly Zappa, professeur de radiologie,
  • Jean Pujo, professeur de médecine d'urgence
84 Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Signataires de l'appel à la vaccination Martinique Guadeloupe Guyane Réunion
En savoir plus

Les signataires de l'appel

PREMIERS SIGNATAIRES Dr Sylvie ABEL, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales, Unité Sanitaire Centre pénitentiaire de Ducos, Chef…