Ceux qui savent sont vaccinés

COVID-19 :

  • En Martinique : 100% des médecins du CHU sont vaccinés contre 39.6% en population générale.
  • En Guadeloupe : 98.5% des médecins du CHU sont vaccinés, contre 37.4% en population générale.

Ceux qui ont la connaissance de la maladie et de ses traitements, ceux qui s’occupent au quotidien des malades depuis 2 ans, ceux qui savent, sont vaccinés ! Y a-t-il une meilleure démonstration de la désinformation massive qui a décimé et décime encore des centaines de nos concitoyens ? Une poignée de médecins ou d’experts autoproclamés instrumentalisent les peurs légitimes de nos populations par des affirmations sans aucun fondement scientifique. Pourtant, les faits scientifiques sont là pour nourrir et orienter le débat, poser l’urgence à agir collectivement et en responsabilité.

Allons-nous laisser l’irrationalité, la suspicion et la peur nous distraire, nous diviser et nous tuer ?

Quiconque avait des questions au début sur la vaccination « Je veux me donner un peu de temps », eh bien ! Un an s'est écoulé et près de 10 milliards de doses ont été injectées dans le monde permettant de démontrer l’efficacité et la sécurité de cette vaccination. L’analyse des données au sein des DOM montre pour l’ensemble une efficacité sur le risque d’hospitalisation et de décès pour COVID-19 de plus de 90%.

Allons-nous laisser l’irrationalité, la suspicion et la peur nous distraire, nous diviser et nous tuer ?

Aujourd’hui, le variant d'Omicron se propage comme une traînée de poudre, il est probable que presque tout le monde sera exposé.  Ce n'est pas un mauvais rhume, c'est une maladie mortelle ! Les personnes vaccinées s'en sortiront, là encore, mieux. Ne pas se faire vacciner, c'est comme jouer avec de la dynamite ! Même dans les cas plus légers, ce variant vous laisse affaibli pendant des jours, et vous risquez la double peine en développant les handicaps majeurs d’un COVID long.

Est-ce le prix à payer pour une immunité « naturelle » transitoire ?

Allons-nous laisser l’irrationalité, la suspicion et la peur nous distraire, nous diviser et nous tuer ?

Après deux ans de crise sanitaire, nos hôpitaux sont en lambeaux, malmenés par les assauts de patients atteints d’une maladie évitable par la vaccination. Le prix à payer est encore plus élevé pour les patients qui ont vu leur opération annulée ou leur prise en charge de nouveau mise en pause avec cette cinquième vague épidémique. En retardant une intervention, même non urgente, la santé de ces patients continue de se dégrader, les pertes de chance sont majeures pour ceux-ci.

Allons-nous laisser l’irrationalité, la suspicion et la peur nous distraire, nous diviser et nous tuer ENCORE ?

Non ! il est temps enfin de remettre la vaccination en perspective : il s’agit de sauver la vie d’êtres humains, nos frères et nos sœurs, des parents, de vraies personnes dont la disparition nous affecte profondément.

Dr Ruddy VALENTINO, CHU Martinique

28 Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Capture décran 2021 08 22 à 07.25.30
En savoir plus

Le vaccin, c'est la liberté

Le Professeur Hossein MEHDAOUI, chef du pôle Réanimation-Anesthésie de CHU de Martinique, répond aux interrogations d'une patiente sur…
Signataires de l'appel à la vaccination Martinique Guadeloupe Guyane Réunion
En savoir plus

Les signataires de l'appel

PREMIERS SIGNATAIRES Dr Sylvie ABEL, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales, Unité Sanitaire Centre pénitentiaire de Ducos, Chef…